NOS ATHLÈTES QUALIFIÉS POUR  TOKYO

Athlètes | KEYENA

CONTEXTE

Depuis le lancement de Keyena, nous avons la chance d’être partenaire de 3 athlètes français internationaux, que vous connaissez maintenant sous les noms de Laura Valette, Pascal Martinot-Lagarde et Valentin Lavillenie. Laura Valette est spécialiste  du 100m haies, Valentin Lavillenie, de part son nom est spécialiste du saut à la perche tandis que Pascal Martinot-Lagarde est spécialiste du 110m haies. Arrivée depuis peu en tant qu’ambassadrice, nous avons aujourd’hui le plaisir de vous annoncer la venue d’une athlète féminine spécialiste du saut en longueur et du triple saut. Bienvenue à Yanis Esmeralda David qui fait à présent partie de la famille Keyena ! Dorénavant, à travers nos ambassadeurs nous couvrons près de quatre disciplines avec la perche, le 100m haies / le 110m haies, le triple saut et la longueur.

AMBASSADEURS À TOKYO

LEURS QUALIFICATIONS POUR TOKYO

Le vendredi 2 Juillet, la Fédération Française d’Athlétisme annonçait la sélection des Bleus pour les Jeux Olympiques de Tokyo qui se dérouleront du 30 Juillet au 8 août 2021 au Japon. À notre plus grand plaisir, nos 4 ambassadeurs ont été sélectionnés et vont pouvoir briller au Japon équipés de leur KEY ONE. En attendant de frissonner devant leurs prouesses sportives japonaises, voici le retour sur leur saison estivale.

RETOUR SUR LEURS SAISONS ESTIVALES

LAURA

Pour la reprise de la saison Laura a égalisé son record personnel en 12″87 (+1,5 m/s) lors du 100m haies à Angers le 15 Mai.  A Gateshead, la hurldeuse a réalisé un chrono de 13 »59 (-3.9) et finit à la 8ème place. Lors du meeting de Poitiers, Laura s’est offerte la 1ère place lors de la finale en 13″04 (-0,7 m/s) face à Marthe Koala. Pour le meeting international de Genève, notre ambassadrice s’est encore illustrée gagnante de la finale 1 en 12 »87 (+1.5).  Pour les Championnats de France Elite, une étape stressante pour la Nantaise, qui devait atteindre les minima olympiques, Laura aura fini 2ème en 12.89 (-0,7) derrière Cyréna Samba-Mayela qui gagne la finale en 12’’80 (-0,7). Pour son dernier meeting avant les Jeux Olympiques de Tokyo, Laura a terminé 2ème en 13 »12 (+0.1) à Tomblaine.

 

VALENTIN

Suite à son record personnel établit à 5m82 lors du concours de Monaco le 12 Juillet 2019, Valentin a dépassé les minima admis à 5m80 et a gagné sa qualification pour les Jeux Olympiques 2020. A la suite de ça, le frère de Renaud Lavillenie, est sacré Vice-Champion d’Europe à Torun en domptant une barre à 5m80. Il recommence la saison à Ostrava le 19 mai où il réalise alors un saut de 5m60 ce qui le classa 3ème du concours. Valentin est classé 7ème par la suite, au concours de Chorzow en sautant 5m20. Lors du concours de Salon de Provence, notre sauteur finit 5ème en franchissant la barre à 5m72. Le 20 Juin à Chorzow, le vice-champion d’Europe a presque égalisé son record personnel en sautant la barre à 5m80, se classant ainsi à la 2ème place. Lors des Elites à Angers le 27 Juin, Valentin a bravé la barre à 5m65 pour se classer 3ème des Championnats de France. Pour terminer sa saison avant les JO, notre perchiste s’est classé 4ème du concours de Oslow en franchissant la barre à 5m71.

 

PASCAL 

Pascal s’était déjà promis les Jeux Olympiques 2020 en réalisant le 02 Octobre 2019 un chrono de 13’’12 sur le 110m haies en surpassant les minima (13’’32) lors des Championnats du Monde de Doha. Il se classait 2ème. Suite à des douleurs aux ischio-jambiers, le hurdler PML n’a pu retourner sur les pistes qu’à partir de Juin. Il a donc réalisé un chrono de 14’’26 (-0.1) lors du meeting de Florence le 10 Juin ce qui le classa 8ème. Revenu plus fort encore, notre ambassadeur s’est classé à la 3ème place en 13 »45 (-0.6) lors du meeting de Tomblaine. Avant de partir pour les JO, PML s’est remis en confiance en gagnant la course avec un chrono de 13 »70 (-1.7) lors du meeting de Sotteville.

 

YANIS 

Notre nouvelle et pas des moindres ambassadrice, Yanis Esmeralda David avait aussi assuré sa place aux Jeux Olympiques en réalisant une performance de 6m84 sur la longueur en dépassant ainsi les minima de 6m82 et en réalisant son record personnel sur la longueur le 06 Juin 2019 lors du meeting international d’Austin. De même le 11 Mai 2019 à Fayetteville la résidente américaine se hissait à la première place du concours du triple saut en réalisant une performance de 14m35 (+1.1), son record personnel sur le triple. Lors du concours à Miramas, la sauteuse est arrivée à la 5ème place en réalisant un saut de 6m30 (+0.0) le 10 Avril. Une semaine après, le 17 Avril, Yanis a réalisé une performance de 13m05 (+0.0) à Gainesville sur le triple saut qui la classe 4ème. De retour sur la longueur à Pontoise le 16 Juin, elle a fini 2ème avec un saut de 6m15 (+0.0). Pour les Championnats de France Elite à Angers, la sauteuse a concouru la longueur ou elle a gagné la médaille d’or avec une performance de 6m63 (+1.9). Sur le triple Yanis, a terminé 6ème avec 12m96 (+1.1).

 

LES RESSENTIS DES ATHLÈTES

Yanis et Coralie
Pascal Martinot-Lagarde ambassadeur Keyena
Valentin Lavillenie ambassadeur Keyena

1. T’étais où et tu faisais quoi quand tu as découvert que tu étais qualifiée pour les JO ? 

« Je venais de me réveiller parce que la liste est sortie dans l’après-midi en France, donc le matin pour moi. »

2. Tu te sens comment physiquement et mentalement ?

« Physiquement je me sens bien, je continue d’avoir de bonnes sensations à l’entraînement donc on va faire en sorte de maintenir cela jusqu’au jour J. Mentalement j’ai hâte. Cela va faire depuis les Championnats de France que je n’ai pas fait de compets donc je suis impatiente mais aussi un peu stressée. »

3. Quels sont tes ressentis ?

« Ce sont les JO, le grand rendez vous de cette année… donc un peu de stress mais je ne me mets pas la pression. » 

4. T’es confiante ?

« Je suis confiante. Je sais que j’ai les capacités d’être une grosse compétitrice et de faire partie des meilleures donc on va y aller. » 

5. Tu penses que les KEY ONE vont t’aider indirectement ?

« Indirectement, je pense que oui. C’est vrai que pour les sprinteurs c’est un peu plus bénéfique. Mais porter les pointes dans le sac, protéger les vêtements, et puis si entre les sauts on a besoin d’aller aux toilettes la KEY ONE pourrait être très utile. »

1. T’étais où et tu faisais quoi quand tu as découvert que tu étais qualifié pour les JO ? 

« Aux Championnats de France Elite où j’étais venu en tant que spectateur, j’ai donc assisté à la finale du 110m haies et les résultats m’ont confirmé ma sélection.  »                

2. Tu te sens comment physiquement et mentalement ?

« Je me sens bien physiquement, fort, et sans pression. Ces JO étant tellement uniques en leur genre, que je n’ai même pas d’appréhension. »

3. Quels sont tes ressentis ?

« Je n’ai pas de base sur lesquelles me situer, donc étant dans l’inconnu sur mon niveau, je suis confiant sur le fait d’aller à fond, le reste, on verra. » 

4. T’es confiant ?

« D’habitude, j’ai les fourmis dans les jambes à l’approche des championnats, là, pas encore, il n’y a pas le même engouement pour ces jeux olympiques. Je me motiverais le jour J. » 

5. Tu penses que les KEY ONE vont t’aider indirectement ?

« Elles vont principalement m’aider pour les transitions de l’échauffement à la chambre d’appel, puis au stade. Me laissant plus de temps pour me concentrer. » 

1. T’étais où et tu faisais quoi quand tu as découvert que tu étais qualifiée pour les JO ? 

« J’étais dans mon lit et une copine d’entraînement m’a envoyé ‘félicitations’ puis j’ai reçu un tas de notifications et là je me suis dis ‘wouah, c’est bon !’ »

2. Tu te sens comment physiquement et mentalement ?

« Mentalement je suis trop heureuse et excitée de vivre cette expérience ! Physiquement mieux, j’ai fait une belle chute à l’entraînement il y a 10 jours mais j’ai pu reprendre le sprint hier et ça va ! »

3. Quels sont tes ressentis ?

« J’ai hâte d’être là bas pour faire des séances et voir comment mes jambes répondent car là j’ai trop d’énergie ! » 

4. T’es confiante ?

« Confiante je ne sais pas, mais je sais que je suis en forme et que j’ai envie d’en découdre ! » 

5. Tu penses que les KEY ONE vont t’aider indirectement ?

« Oui j’ai hâte de les mettre pour les chambres d’appel et hâte de voir les regards que vont avoir les autres, déçus, sur les séances avant là compétition ! »

1. T’étais où et tu faisais quoi quand tu as découvert que tu étais qualifié pour les JO ? 

«  Pour les Jeux, je l’ai appris quand j’ai fait finaliste à Doha ! »

2. Tu te sens comment physiquement et mentalement?

« Je me sens prêt plus que jamais ! J’ai hâte ! J’attends ça depuis si longtemps. »

3. Quels sont tes ressentis ?

« Je sens depuis quelques temps que mon saut se débloque et que j’ai de belles performances dans les jambes. » 

4. T’es confiant ?

« J’ai hâte d’être sur place, je me sens vraiment prêt. » 

5. Tu penses que les KEY ONE vont t’aider indirectement ?

« Je sais que les Key One vont me permettent d’être serein, que je suis sûre de ne pas casser quoi que ce soit dans mon sac et donc mes affaires seront prêtes pour le grand saut. »

NOS AMBASSADEURS X KEY ONE

Tous dotés de leur KEY ONE, nous partagerons leur quotidien sur place. Pour Laura, Valentin et Pascal il n’y aura rien de nouveau puisqu’ils sont habitués à utiliser les KEY ONE depuis quelques mois maintenant que ce soit en entrainement ou en compétition. Concernant Yanis, c’est autre chose, elle vient tout juste de les recevoir. On a hâte de voir les KEY ONE faire le tour de monde avec nos 4 athlètes et surtout de les voir à la télévision !

ALLER LES BLEUS

On leur souhaite à tous les 4 Bonne Chance pour ces Jeux Olympiques mais surtout on tient à ce qu’ils s’éclatent et qu’ils profitent de la piste olympienne ! Reste connecté(e) sur nos réseaux sociaux, on ne manquera pas de te faire partager les résultats de nos ambassadeurs !                              Par ailleurs… si tu commences à être impatient(e) et que toi aussi tu veux ta KEY ONE, alors tu as peut-être ta chance de remporter une KEY ONE aux couleurs de Tokyo. On en dit pas plus, mais tu sais où nous suivre.