Naissance du logo

Collaboration

STUDIO EVOILA | KEYENA

CONTEXTE

Il est parfois difficile de savoir par où commencer dans le lancement d’une start-up, mais ce qui était certain c’était qu’il fallait lui donner une identité. Son identité est d’abord venue de son nom « KEYENA » qui comme vous le savez provient du dialecte sénégalais, dont Coralie la fondatrice, est originaire. Puis il semblait important de donner un sens visuel à ce nom de marque. C’est ainsi que Coralie a pris contact avec Valentine Richard, directrice artistique, connaissance d’une connaissance.

STUDIO EVOILA 

LES MOTS DE VALENTINE RICHARD, GRAPHISTE

« Le plus important dans le métier de Directeur Artistique c’est d’être capable de se projeter à la place du porteur de projet. Lorsque Coralie et moi nous sommes rencontrées, nous avons fait connaissance sur le plan professionnel mais aussi un peu sur le plan personnel afin d’établir une relation de confiance et de me permettre de comprendre ce qui anime KEYENA. Cette collaboration se nourrit de belles avancées depuis bientôt 2 ans, je suis très fière de travailler avec Coralie et de contribuer à l’élaboration de l’image de marque de cette innovation qui construit chaque jour son avenir plus que prometteur. Travailler dans la bienveillance et la transparence est primordial pour moi et Coralie est porteuse de ses valeurs. » 

LA COLLABORATION DÉCRITE PAR CORALIE GASSAMA 

« Valentine a été très importante dans mon projet car elle m’a accompagnée dans la création de l’identité de KEYENA, des idées et valeurs que je souhaitais faire transparaître. En étant très peu créative j’avais vraiment besoin d’un accompagnement total. Elle a d’abord commencé par me questionner beaucoup sur ma vie, ma personne, mes goûts et mes envies et m’a ensuite fait plusieurs propositions pour savoir dans quelle direction je souhaitais aller.
Dans notre collaboration, j’ai surtout été surprise de la qualité des rendus qu’elle me faisait car il ne s’agissait pas simplement de propositions de logo. En effet, elle me présentait tous les éléments lui ayant permis d’aller sur les différents axes, les justifications de chaque détail, les recommandations d’utilisation, la charte graphique. Les livrables étaient originaux et avec, à chaque fois, une forte identité. »